Indonésie

    Quand partir ? Mai, Juin, Juillet, Août, Septembre, Octobre.

    Mélange de réligions, de cultures et de traditions la beauté de l’Indonésie est omniprésente.

    Bali est l’une de ces îles dont la seule évocation symbolise l’exotisme, forêts tropicales peuplées de singes sur les pentes des volcans, rizières en terrasses reflétant le ciel, et plages sublimes.

    Yogyakarta fut pendant des siècles la capitale artistique, culturelle et intellectuelle du pays. Elle a gardé de cette époque des temples qui rivalisent avec ceux d’Angkor Wat, une vie toujours intense sur les plans intellectuel et artistique dans un magnifique cadre de volcans dont émane une ambiance particulière.

    L’immense archipel indonésien offre un intérêt pour tous : plages somptueuses, îles encore inconnues, forêts tropicales verdoyantes, cultures locales très diverses, sites archéologiques classés au Patrimoine Mondial et architecture très surprenante.

    Indonésie

    Bali

    Quand partir ? Juin, Juillet, Août, Septembre.

    Un Paradis, encore et encore! wow ! c’est le sentiment exprimé par tous.

    Pour certains son attrait réside dans la beauté incomparable et la variété de ses paysages exotiques et les longues plages de sucre blanc baignées par les eaux chaudes de l'océan Indien bordant des rizières en terrasses d’un vert émeraude.

    Pour d'autres dans sa culture spirituelle. Son patrimoine religieux en grande partie hindoue a parsemé ses jungles de temples à l'architecture intrigante et incrusté dans son calendrier d’innombrables festivals. Les plus humbles offrandes de riz et de pétales dans les sanctuaires au bord des routes sont exquises.

    Les beautiful people assoiffés de bronzage viennent pour le soleil le sable et le surf, les fashionistas pour les clubs la nuit, et les citadins stressés pour la sérénité des luxueux refuges dans la jungle.

    Hors cartes en Indonésie

    Peut-être le seul vrai grand luxe aujourd’hui est l’intimité de l'océan sans limites. Sur les 17.000 îles de l'archipel indonésien, 16.000 sont inhabitées, et le Purnama peut vous faire naviguer jusqu’à n'importe quelle d'entre elles, ou presque.

    Depuis le minuscule port de Labuan Bajo, sur l'île indonésienne de Flores, vous voguerez jusqu’au parc national de Komodo, et si vous avez le temps jusqu’aux rives sauvages de Raja Ampat et aux falaises du Sulawesi, glissant entre volcans éteints, innocents comme de frais pâturages au printemps dans la zone sismique du Ring of Fire.

    Komodo cache les légendaires dragons de quatre mètres, montés sur leurs pattes comme sur vérins hydrauliques et courant plus vite que cerfs et chevaux. C'est d’ailleurs une île sous stéroïdes. Des papillons de la taille d’oiseaux volètent sous votre nez. Des insectes gros comme des Volkswagen miniatures zoom autour de vous sous la forêt ombragée de palmiers lontar de douze mètres.

    Sur le bord du cratère central de l'île entourée des vapeurs de la jungle équatoriale, vous êtes dans Lost World de Conan Doyle.

    Pourtant, à Pantai Merah, la plage de sable fin rose qui emprunte sa couleur au corail rouge est saupoudrée d’étincelles irisées, comme sur une table de dîner de gala.

    VIP Destinations and Events: Agence de voyages de catégorie A accréditée IATA

    VIP Destinations and Events: Agence de voyages de catégorie A accréditée IATA